Nous avons donc bien quitté Prague pour retrouver les joies du pédalage avec notre Pino… Chaine qui craque, freins qui frottent des bruits qui nous inquiètent peu à peu, il faut dire que le chemin que nous empreintons n’est pas le plus doux pour la mécanique, nous traversons des forets en passant par des chemins boueux, montons des sommets en poussant et tirant sur la chaine, Pino en voit de toutes les couleurs!

De notre côté ce n’est pas simple non plus, le froid nous a rattrapé, les montagnes nous rappel à l’ordre et le vent ne simplifie rien mais on espère passer les montagnes rapidemment pour etre en Pologne d’ici trois ou quatres jours!

Les camping sont rares et quand on en trouve un il est fermé, résultat depuis lundi on fait du camping sauvage mais la on ne vous cache pas qu’une douche nous ferait le plus grand bien!

Enfin ça ne nous empeche pas de visiter, après le musé Mucha de Prague,

nous nous sommes arrêtés dans la ville de Pardubice ou nous avons trouvé un petit musée cumulant le travail d’un artiste qui nous a tout de suite fait penser aux sculptures de Paul, il s’agit de Frantisek Kyncl et voila quelques images de son travail…

.Nous sommes maintenant à Lanskroun et nous avons changé les plaquettes de freins de Pino et fait régler la chaine, c’est plus prudent en prévision des montagnes qui nous attendent… Nous n’avons toujours pas trouvé de camping, la douche se sera pour plus tard.

Comme d’habitude voilà quelques photos.

Na shledanou Praho, on reprend la route!

C’est aujourd’hui qu’on remonte sur Pino. Nous sommes contents et éxcités de reprendre la route mais c’est avec un léger pincement au coeur que nous quittons Farid, Veronika et Theodor. Nous aurons bien profité d’eux et de Prague pendant plus d’une semaine. En route vers de nouveau horizons! Nous allons longer l’Elbe qui va nous conduire à l’Est du pays, nous sommes à présent sur la route vers la Pologne.

En attendant les prochaines nouvelles voilà les dernières photos de notre passage à Prague

Ce diaporama nécessite JavaScript.